A ne pas manquer sur la 5 «Le monde d’en face»

Facebook Twitter Email

CAROLE GAESSLER

                              MARDI 29 MAI à 21.40

                              INÉDIT 

LA PASSION

GRAND-MERE

 

Auteurs

Anne Andreu

Noëlle Châtelet

 

Pour visionner un extrait du documentaire (22Mo)

Cliquez-ici

Le sujet

Pendant  longtemps il n’était même pas pensable de réaliser un film autour des personnages des grand-mères. Pourquoi s’attacher à des femmes inactives, et vieillissantes qui ne pèsent en rien sur le cours de l’Histoire ? Aucun intérêt. Mais soudain tout a changé.

De tabou, le sujet est devenu « tendance ». L’allongement de la durée de vie, le recul du mariage, le développement des familles recomposées, en peu de temps, l’univers de la parenté a été bouleversé.

Et les grands-mères d’aujourd’hui se retrouvent au centre de cette mutation.

Elles se situent « ailleurs » et « autrement » sur la scène familiale. C’est une nouvelle saison pour les femmes.

Pour beaucoup, elles appartiennent à la génération de Mai 68, qui a changé la vie et a entraîné la plus grande révolution des mœurs. Quand on a été la première génération à revendiquer l’amour libre et l’égalité sexuelle, à lutter pour le droit à l’avortement donc à choisir sa maternité, on ne peut pas être une grand-mère à l’ancienne.

A travers ces portraits de femmes, qui toutes ont été confrontées, dans la joie ou dans la souffrance, à « La passion grand mère », ce film aborde une série de problématiques liées à l’évolution du monde contemporain.

Ce sont ses « héroïnes » qui portent la réflexion, cherchent à définir leur véritable place au sein de la famille et éclairent sur des métamorphoses qui concernent la plupart des sociétés occidentales. Quoi qu’il advienne, ces personnages restent des combattantes.

A voir et à revoir…