La dépression

Facebook Twitter Email

En France, la dépression touche 15 % de la population de plus de 16 ans. C’est une véritable maladie, qui se soigne et se guérit via traitement médicamenteux et ou une psychothérapie. L’explosion de la consommation d’antidépresseurs, en France ces 10 dernières années indique l’acceptation croissante et la médication de ce trouble.

Par le docteur Michèle Lachowsky

Gynécologue et psychosomaticienne

 

Symptômes et signes cliniques

La dépression se manifeste par une multitude de signes qui varient selon la personne et les moments. En d’autres termes, les symptômes sont assez divers. Néanmoins, de grandes constantes se retrouvent :

  • les altérations de l’humeur : elles recouvrent l’humeur dépressive en tant que telle (tristesse pathologique), les pertes de l’intérêt et du plaisir à faire les choses. Ces symptômes émotionnels peuvent se manifester par des crises de larmes, une hyperémotivité mais aussi à l’inverse par une abrasion émotionnelle. Ils sont à l’origine d’une douleur morale intense.
  • l’anxiété : elle est quasiment constante accompagnant les symptômes émotionnels et d’intensité variable.
  • les symptômes cognitifs : dans ce domaine, se retrouvent les sentiments de culpabilité et d’auto dévalorisation, les troubles de la concentration, de l’aptitude à penser ou à prendre des décisions, la fatigabilité, le ralentissement psychique.
  • les idées suicidaires : les idées noires et les pensées de mort (idées suicidaires, plans ou tentatives de suicide) accompagnent fréquemment les symptômes précédents. On compte près de 10 000 suicides par an en France et plus de dix fois plus de tentatives de suicide. 30 à 70 % d’entre eux surviennent durant un épisode dépressif

Pages : 1 2 3 4 5 6