Pr. Patrice Lopes : les aspects cliniques de la ménopause

Facebook Twitter Email

Entretien avec le Professeur Patrice LOPES
Gynécologue,
Professeur des universités,
Président de la Société Française de Gynécologie
Service d’Obstétrique, de Gynécologie et Médecine de la Reproduction du
CHU de NANTES
Président du GEMVI (Groupe d’Etudes du la Ménopause et du Vieillissement
Hormonal)

 

 

Femmes pour toujours : Quels sont les aspects cliniques de la
ménopause ?

Pr Patrice LOPES :
La ménopause doit être évoquée lorsque vers 50 ans, la femme présente
une absence de règles (aménorrhée) associée à des signes comme :

  • Les bouffées de chaleur : elles se présentent comme une sensation
    de chaleur qui  débute au niveau de la face et du cou, puis s’étendent
    vers le thorax et les épaules, et, éventuellement, se généralisent ;
    elles s’associent à une rougeur de la face, à une hyper sudation et à
    des palpitations liées à une augmentation du rythme cardiaque.
  • Les sueurs, surtout quand elles surviennent la nuit
  • Une sécheresse vaginale
  • Des troubles du sommeil
  • Des troubles du caractère
  • Des troubles de l’humeur
  • Une diminution de la mémoire
  • Des troubles urinaires peuvent s’aggraver au cours de cette
    période : incontinence urinaire d’effort, impériosité mictionnelle.

Le médecin peut, pour évaluer l’importance des signes, remettre un
questionnaire pour juger de la légèreté ou de la sévérité des symptômes.
Il est important de consulter son médecin, car tous les signes qui
dépendent de la diminution du taux des estrogènes peuvent facilement
être corrigés par un traitement hormonal de la ménopause de la ménopause
ou par des traitements symptomatiques.